EXTRAIT VIDÉO: DEVENIR MÈRE… PAS TOUJOURS SIMPLE

Posted by on Fév 25, 2014 in Blog | 0 comments

EXTRAIT VIDÉO: DEVENIR MÈRE… PAS TOUJOURS SIMPLE

« Devenir mères » : le film qui combat les tabous

« Devenir mères », c’est un documentaire d’une trentaine de minutes qui aborde un aspect méconnu de la maternité : la difficulté maternelle.  « Devenir mères » aborde une problématique mal connue du grand public et cherche à lever les tabous. Parce qu’on ne nait pas maman, mais qu’on le devient, et que le processus n’est pas toujours facile et bouleverse notre vie…

Dans notre société, l’arrivée d’un enfant est décrite comme un « heureux événement ». On imagine très bien le charmant tableau de la maman fatiguée, mais heureuse, dans sa chambre à la maternité, souriant tendrement à son bébé qu’elle tient amoureusement contre elle…

Une maman qui va aimer instantanément son enfant, une maman douce, patiente, disponible 24 heures sur 24 pour son enfant, et à l’écoute : Voilà l’image que la société véhicule de la Maman. Et une jeune femme, durant sa grossesse, se projette souvent ainsi.

Devenir mère est une étape qui, chez certaines femmes, peut se faire dans la tristesse, la douleur, l’angoisse et les questions : Est-ce qu’on a bien fait de faire un enfant ? Est-ce que je suis faite pour ça ? Est-ce que je vais y arriver ? Est-ce que je suis une bonne mère ?

Et ce qui devait être « un heureux événement » se révèle une étape douloureuse, pleine de tristesse, de questions, de doutes et d’angoisses…

La nouvelle maman n’ose pas toujours en parler, de peur d’apparaître comme une mauvaise mère n’assumant pas son rôle. A l’isolement s’ajoute ainsi la culpabilité.

Du baby-blues qui dure à la dépression du post-partum, la difficulté maternelle peut prendre différentes formes et toucher n’importe quelle jeune maman.

Ce film laisse la parole à des mamans qui ont vécu une difficulté maternelle, pour savoir, selon elles, ce qui a provoqué cet état de maternité, comment elles s’en sont sorti, quelles aides elles ont trouvé…

L’idée est de parler de ces difficultés sans drame, ni tabou, ni culpabilité ou culpabilisation, ni jugement moral ou sociétal. Et surtout de montrer que c’est un état qui n’est pas inéluctable !

« A travers ces vécus difficiles et sensibles, ce qui m’intéresse est de montrer qu’il n’y a pas de mère type. La mère parfaite n’existe pas. Une femme ne devient pas UNE mère, mais LA mère de son enfant. Il y a autant de mamans qu’il y a d’enfants.

Une maman ne doit pas chercher à coller à une image, mais accepter la maman qu’elle est: son enfant n’a pas d’autre attente que celle-là » indique la réalisatrice, Bérangère Hauet.

Vidéo : les 5 premières minutes du film


Parce qu’il n’existe pas qu’une seule manière de devenir Maman…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *